Le domaine Garnier

Au vignoble de Chablis, le domaine Garnier fait parler de lui. Révélés par la critique spécialisé, les frères Xavier et Jérôme Garnier livrent à chaque cuvée, une interprétation intègre et raffinée des terroirs de Chablis. Pour ne rien gâcher, ils sont progressivement entrain de passer à une agriculture biologique pour l’ensemble de l’exploitation.

Les Coteaux de Tannay

Si vous cherchez en Bourgogne, entre la Nièvre et l’Yonne, vous trouverez les coteaux de Tannay ! La culture du vin dans cette zone est une activité ancienne. En 1300, du vin aurait été commandé dans le but d’approvisionner le roi. On parle alors des Vins de Clamecy. Vers 1500, la ville de Tannay fait édifier des remparts qui ont été financés grâce à une taxe sur les vins.

La zone va ensuite connaitre une crise importante avec l’arrivée du phyloxera (un nuisible pour les vignes). Les surfaces ne vont faire que décroître jusqu’en 1989. Date qui constitue cependant la renaissance du vignoble. Depuis et fort heureusement, les frères Garnier font renaître les coteaux du Tannay avec du pinot noir, du chardonnay et de l’original melon.

« L’instant Tannay »

Le Melon : 

Son jus au doré intense, dévoile une galerie de petites fleurs blanches (églantine et aubépine). Au palais le fruit est court mais généreux.

Température de service : 10°C                                                                                                       Vieillissement : à boire dans les 2 ans

Click sur la photo


Le Pinot Noir :

Le carmin fin de son jus fait comme un voilage à cette robe qui se drape dans un parfum affriolant de framboise et de groseille écrasées. Ces petits fruits continuent leur route dans une bouche acidulée qui vous fera mordre avec bonheur dans le poulet du dimanche.

Température de service : 10°C
Vieillissement : à boire dans les 2 ans

Click sur la photo

 

Pin It on Pinterest

Partagez ...

... sans Modération